24 avril 2011

Entreprise d'insertion : idée

Les forêts européennes privées ou non sont de moins en moins bien exploitées : absence de coupes, coupes à blanc plutôt qu'éclaircissage et jardinage...

Dans de nombreuses coupes de bois les branches sont laissées sur places ( pas rentable à ramasser) . On peut penser que la dégradation de ses branchages en humus est nécessaire à l'enrichissement du sol forestier en matière organique et que donc il est normal de laisser les branches sur place (en tas ou en bazard). Je suis quasiment persuadée qu'il y a 150 ce bois était valorisé.

Aujourd'hui, non seulement la mécanisation permettrais de rendre se travail de récupération et de valorisation des branchages moins laborieux qu'il y a 150 ans mais en plus cela permettrait de fournir de l'énergie.

Sauf que dans une commune en pleine fôret, le maire n'a même pas eu l'idée que la chaudière de l'école aurait pu fonctionner avec du bois déchiqueté. Surtout ne pas avancer trop vite non ça risquerait de faire des jaloux...

Posté par Proagriasso à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Entreprise d'insertion : idée

Nouveau commentaire